Mouvement Soroptimist

 
 

 

PRÉSENTATION DU SOROPTIMIST INTERNATIONAL


Le Soroptimist International, est un réseau mondial de femmes exerçant une activité professionnelle ou associative et aidant de leurs compétences les communautés locales, nationales et internationales en faveur des droits humains et du statut de la femme.
Premier Club service féminin, le Soroptimist International est présent sur les cinq continents, dans 125 pays et compte 3 000 clubs qui regroupent plus de 90 000 membres.
C’est un mouvement interprofessionnel, non politique et non confessionnel.
Relevant du statut des ONG (organisation non gouvernementale), il est accrédité auprès des agences de l’ONU (UNESCO, ECOSOC, UNICEF, HCR. PNUD, FAO et OIT).
Le Soroptimist international est à l’origine de mouvements de solidarité dans le monde.

SES BUTS

  • Le maintien d’un haut niveau de moralité dans les affaires, la profession, la vie en général
  • Promouvoir les droits humains et en particulier favoriser la promotion de la femme
  • Développer le sens de l’amitié et le sentiment d’unité entre les Soroptimistes de tous les pays
  • Maintenir vivant l’esprit de service et de compréhension humaine
  • Contribuer à l’entente internationale et à l’amitié universelle

SON IMPLANTATION EN OUTRE-MER

C’est le 14 mars 1965 que Madame HAZELIUS-BERG, Présidente de la Fédération Européenne du Soroptimist International a remis à Madame Fernanda ROY-CAMILLE la Charte du Club de Fort de France, 51 ème club français et 1 er club ultramarin. Trois autres clubs ont par la suite été créés en Martinique : Trinité Saint-Pierre en 1975, Fort de France Alizé Sud en 1978 et Diamant les Rivières en 1992. Après Fort de France, le mouvement essaima dans tout l’Outre-mer d’abord en Guadeloupe avec Pointe à Pitre en 1969, Basse-Terre en 1974, Marie-Galante en 1989, Saint-Martin en 1994, La Flèche N-E Grande Terre en 2001, puis en Guyane en 1976 avec Cayenne, Kourou en 1991 et Arouman de Guyane en 2009, Tahiti en 1980, Nouméa en 1983, la Réunion en 1985 et Mayotte en 1990. L’Outre-mer compte aujourd’hui 18 clubs.
 

OBJET DU PROJET

Ce projet porté par les quatre Clubs Soroptimist de la Martinique : « Fort-de-France », « Fort-de-France Alizés-Sud » « Trinité Saint–Pierre » et « Diamant-les-Rivières » a pour objet de solliciter le Président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON, afin que, par la pose d’une plaque au Panthéon, la France accepte d’honorer une femme martiniquaise d’exception trop longtemps ignorée. Marie – Eugénie ANDRÉ Past – Présidente du Club de Fort de France Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur Chevalier dans l’Ordre National du Mérite